Argentoratum app rachète une startup de chatbots

La start-up Argentoratum est connue grâce à son application de réalité virtuelle augmentée qui permet de voir la ville alsacienne de Strasbourg à l’époque du camp romain Argentoratum. Depuis hier, c’est officiel Argentoratum app a sauté le pas du rachat d’entreprise ! La startup a jeté son dévolu sur un marché d’avenir avec le rachat d’une autre startup spécialisée dans le développement de chatbots. Argentoratum app se donne les moyens de ses ambitions : devenir l’application de référence au niveau mondial. L’alliance entre ces deux startups promet de belles opportunités à venir dans le secteur du tourisme.

rachat startup chatbots

rachat startup chatbots

Le rachat d’une startup française de chatbots

Argentoratum, la startup de tous les records avec deux levées de fonds en moins d’un an, plus d’un million d’utilisateurs et élue application la plus innovante de l’année, confirme les rumeurs de rachat de la startup française spécialisée dans les chatbots. La startup n’a pas souhaité communiquer sur le montant mais il semblerait que la fourchette se trouve entre 100 et 130 millions d’euros.  Argentoratum a mis la main sur une startup française qui développe le potentiel des chatbots sur des messageries grand public ou professionnelle !

Fondée en 2012, la startup est spécialiste en conception et développement de chatbots intelligents et évolutifs.  La startup fait office de pointure dans le domaine de la conception, de la scénarisation, du développement et de l’entrainement des chatbots. Cette technologie intègre l’intelligence artificielle et la compréhension du langage humain.

L’acquisition de la startup française de chatbot représente un tournant pour Argentoratum app qui met un pied dans le jeune marché prometteur des chatbots.

Le développement des chatbots

Une technologie révolutionnaire

La force des chatbots se trouvent dans l’amélioration et l’optimisation de la relation client grâce à sa disponibilité et sa facilité d’utilisation comparé à un être humain. Des acteurs majeurs du secteur se sont déjà lancés dans l’aventure chatbot : Uber, SNCF, Facebook etc.

Ces assistants conversationnels automatisés sont intelligents et peuvent dialoguer avec les clients, prospects ou utilisateurs d’une marque. Les conversations se font via des messageries instantanées qui permettent d’intégrer des images, du texte et des liens commerciaux. Le chabot permet de répondre aux questions des internautes mais aussi de commander des produits et des services.

Plus besoin d’applications ! Le chatbot permet de proposer des activités personnalisées tout en apprenant des conversations avec les utilisateurs.

Des chatbots dans le domaine touristique

Argentoratum app a décidé de surfer sur la vague des chatbots. Les opportunités de développement dans le secteur du e-tourisme sont multiples pour la startup qui compte bien tirer son épingle du jeu pour devenir précurseur en la matière. Un exemple d’utilisation en développement actuellement, c’est la possibilité de pouvoir géolocaliser l’utilisateur pour indiquer les lieux et monuments à découvrir aux alentours.

Le bot peut aussi faire office de comparateur et proposer des vols ou des réservations en fonction de la demande de l’internaute. La suggestion de destinations est également tout à fait imaginable. Bref, les perspectives sont indénombrables et presque infinies !

L’avantage capital de cette technologie, c’est aussi la possibilité de pouvoir payer en ligne sans intervention humaine. C’est simple et rapide. Jean Michel, le CEO de la startup Argentoratum nous confie : « Ce rachat va permettre à Argentoratum app de développer son propre chatbot pour devenir le nouvel outil indispensable aux acteurs du tourisme mondial ! ». Ces quelques mots en disent long sur l’ambition et la volonté pour la start-up de mettre au point une technologie de rupture !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *