Argentoratum app boucle une levée de fonds de 2 millions d’euros

La start-up Argentoratum a connu un succès fulgurant cette année avec l’annonce de la commercialisation de son application et l’obtention d’une seconde levée de fonds d’un montant de 2 millions d’euros ! Argentoratum met le cap vers le développement à l’international et le recrutement de nouveaux collaborateurs.

levée de fonds start-up : 2 millions d'euros

levée de fonds start-up : 2 millions d’euros

La levée de fonds start-up

Un contexte favorable à la levée de fonds en France

C’est dans un contexte favorable à la levée de fonds start-up que l’application Argentoratum a su convaincre les investisseurs de l’opportunité que pouvait représenter la start-up alsacienne. En effet, les start-up françaises ont levé près de 288 millions d’euros en septembre 2016, contrairement à un été 2016 qui semblait davantage en la défaveur du capital-risque français.

Une aubaine pour une start-up alsacienne qui a su faire ses preuves en recevant notamment le prix de la meilleure application 2016 avec plus d’un million d’utilisateurs.

Secteur de la réalité virtuelle

Le secteur de la réalité virtuelle a réussi à obtenir 35 millions d’euros, soit 12% du total du montant des levées de fonds réalisées. On dénombre d’ailleurs, toujours sur le mois de septembre, pas moins de 9 levées de fonds dans ce secteur.

Ce secteur porteur concentre l’attention des investisseurs et c’est dans ce contexte opportun que l’application Argentoratum a su tirer son épingle du jeu !

Pourquoi une deuxième levée de fonds ?

Les étapes franchies

Après avoir bouclé sa première levée de fonds en phase de R&D et de création, la start-up a su s’attirer les faveurs du fond d’investissement Bockel.

Ce deuxième accord financier vient ponctuer les premiers succès de l’application depuis sa commercialisation (premiers clients, processus commercial éprouvé etc.) et témoigne de la confiance qui règne autour de la start-up strasbourgeoise et de ses ambitions futures.

Aller plus loin :   Start-up Argentoratum app, rencontre avec le CEO

La folie des grandeurs

Bien que la commercialisation officielle de l’application ait commencé en 2016, le projet a vu le jour en 2012 avec la version bêta et une première levée de fonds en 2014. Ces années d’expérience accumulées, son succès et l’esprit entrepreneurial qui anime l’équipe de la start-up ont su inciter les investisseurs à mettre la main au portefeuille. Argentoratum app souhaite se développer en France et à l’international dans le but d’asseoir sa position dans le secteur du tourisme en France mais aussi de ne pas se limiter au seul marché français.

Va-t-on voir apparaitre d’autres applications pour différentes villes touristiques à travers le monde ? L’avenir nous le dira, la start-up de Strasbourg reste muette pour le moment sur le sujet. On sent que les fondateurs prennent la mesure de l’effervescence autour de l’application et ne souhaitent pas se brûler les ailes pour continuer à proposer une expérience inoubliable et novatrice aux utilisateurs. « Pour le moment, on souhaite développer notre champ d’action en interne et allons dans les prochains mois chercher à recruter. » nous confie Jean-Michel, le CEO de la start-up.

Une chose est sûre, la start-up alsacienne compte bien s’imposer comme une référence en la matière et s’en donne les moyens !

Autres articles intéressants :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.