L’empire des divertissements romains

Les romains étaient très friands de spectacles et de loisirs divers et variés. Découvrez les prémices de l’histoire de Strasbourg à travers les divertissements romains à Argentoratum. A l’époque, tout était prétexte à se divertir et à se distraire à tel point que l’on dit de l’empire romain qu’il était l’empire des loisirs !

Empire des divertissements romains

Empire des divertissements romains

6 divertissements romains à l’Argentoratum

1) Les Thermes

Thermes romains

Thermes romains

Nous en parlions déjà dans un article précédent concernant le camp romain Argentoratum. Les thermes sont des lieux consacrés principalement à la détente et aux soins. Les romains aimaient également s’y rendre pour lire, se laver, faire du sport ou encore parler affaires. Les thermes étaient donc un lieu de culture et de socialisation incontournable dans la vie d’un romain à Argentoratum.

2) Les gladiateurs

Les gladiateurs étaient des combattants professionnels

Gladiateur romain

Gladiateur romain

et, pour la plupart, des esclaves. Avant chaque combat, les combattants saluaient César en déclarant à haute voix la phrase restée célèbre : « Ave Cesar ! Monituri te salutant », c’est-à-dire « Salut César ! Ceux qui vont mourir te saluent ».

A l’issue du combat, il y avait deux possibilités pour le perdant du combat :

  • La mise à mort par son adversaire
  • L’empereur romain décide de son sort en fonction de l’avis des spectateurs

Le gagnant, quant à lui, peut être libéré après avoir remporté plusieurs combats.

Pour aller plus loin : le film Gladiator avec Russell Crowe. L’histoire d’un général romain Maximus qui devient un esclave gladiateur.

3) Les courses de chars

Courses de chars

Courses de chars

Ces courses de chars figuraient parmi les divertissements romains les plus appréciés à l’Argentoratum. Ces courses avaient lieu dans ce que l’on appelait l’amphithéâtre qui pouvait accueillir entre 300 et 400 000 spectateurs. Les chars étaient tirés par un, deux ou trois chevaux. Ce sport était en quelque sorte le précurseur du tiercé d’aujourd’hui car les romains pouvaient parier sur une équipe. Les concurrents pouvaient être distingués grâce à la couleur de leur casque.

4) Le théâtre

Théâtre romain

Théâtre romain

Le théâtre est gratuit à cette époque et ce même pour les femmes, les enfants et les esclaves. La grande majorité des pièces qui y sont jouées sont des pièces comiques. En général, les romains assistaient à des mimes qui étaient joués par des esclaves ou des affranchis.

5) Les chasses (venationes)

Combats éléphants

Combats éléphants

Comme s’il n’y avait pas assez de combats comme cela, les empereurs romains ont décidé d’aller encore plus loin en proposant au peuple des combats entre animaux ou entre hommes et animaux. Qui sont les pauvres fous qui doivent combattre ? Ces sont des condamnés à mort, des prisonniers de guerre voire des volontaires ! Les romains pouvaient visiter et observer les animaux comme dans un zoo dans lequel on pouvait trouver des ours, des cerfs, des sangliers, des lions ou encore des éléphants.

6) Les jeux du cirque (ludi)

Jeux du cirque

Jeux du cirque

On a gardé le meilleur pour la fin, j’ai nommé les jeux du cirque. Format extrêmement populaire à l’époque de l’Argentoratum dans lequel on retrouve ce que l’on a vu précédemment : des courses de chars, de l’athlétisme, de la boxe et parfois même du théâtre. C’est l’événement à ne pas manquer, le summum du divertissement romain !

Le divertissement est l’opium du peuple romain

Vous en savez désormais plus sur les loisirs d’un romain à l’époque de l’Argentoratum. Vous remarquerez que les romains sont à l’origine de bon nombre de divertissements d’aujourd’hui. L’expression « Du pain et des jeux » prend tout son sens pour dénoncer la manipulation de l’opinion populaire menée par les empereurs romains pour s’attirer les faveurs du peuple.

Autres articles intéressants :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.